Biographie

HOMME POLITIQUE

GUY BRICE PARFAIT KOLELAS

Nombreux parlent sans doute du leader de l’UDH-YUKI, Guy Brice Parfait KOLELAS sans vraiment le connaître. Ainsi, manquant d’éléments probants, certains se lancent dans des préjugés parfois excessifs coincés dans les cratères de l’imagination. C’est souvent sous un angle diffamant que ceux-là s’illustrent le plus souvent. C’est ici donc l’occasion de nous emmener dans le grand labyrinthe de la connaissance de l’homme qui aspire à diriger la République du Congo dans la paix, le pardon sincère et la cohésion nationale.
Qui est donc réellement ce grand homme d’Etat ?
Guy Brice Parfait KOLELAS est né le 06 Août 1959 à Brazzaville, de BAKANA Bernard KOLELAS et Jacqueline MOUNZEZE.
Il fait son premier cycle à Brazzaville avant de s’envoler pour Etoumbi ( dans la Cuvette Ouest où il rejoint son père qui y purgeait une peine carcérale), avec pour objectif de poursuivre son cycle moyen avant de revenir à Brazzaville, au collège BOUBOUTOU Raphaël où il réussit son Brevet d’Etudes Moyennes Générales ( BEMG)
Admis au cycle secondaire, il est reçu au lycée Pierre SAVORGNAN De Brazza où il décroche son son baccalauréat série C. À la suite de ce succès, Guy Brice Parfait KOLELAS débute ses études supérieures à l’université Marien NGOUABI de Brazzaville à l’Institut Supérieur des Sciences Economiques, Juridiques, d’Administration et de Gestion (INSEJAG). Ce premier parcours à l’université est sanctionné par l’obtention d’une licence en sciences économiques, option financement des firmes.
À la suite des événements tragiques ayant secoué le pays dans lesquels seront impliqués injustement son père, alors leader politique qui mène un combat acharné contre le communisme dans notre pays, notamment, ceux liés à l’affaire des bombes déposées à l’aéroport de maya-maya et du cinéma star, il sera en compagnie de sa sœur aînée gardé à vue dans les locaux des services de la sécurité d’Etat à Brazzaville. Il connaîtra là, un épisode douloureux au cours duquel il lui sera obligé contre son gré de mettre son père dans des « sales draps ». Ce qu’il refusera avec bravoure.
Dans la foulée, en 1984, il est obligé de s’envoler hors du Congo, pour rejoindre l’hexagone afin de poursuivre ses études supérieures. Il s’inscrit à l’université de Besançon où il obtient dès l’année suivante une maîtrise en sciences économiques, option Économie d’entreprise.
Ensuite, il poursuit ses études supérieures à l’université de Dijon où il obtient le diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en économie industrielle. À la suite de ce succès, Guy Brice Parfait KOLELAS poursuivra son cycle supérieur à l’université de Dijon dans l’objectif d’obtenir un doctorat en sciences économiques en option industrielle. Parallèlement, il prendra son inscription à l’institut supérieur international de transports de Mulhouse-Colmar afin de préparer un diplôme d’études supérieures en économie et gestion des transports internationaux qu’il obtient en juin 1988. Après cette période consacrée aux études, Guy Brice Parfait kolelas tentera d’embrasser une carrière internationale en postulant à la banque mondiale. Après un entretien abouti au siège de l’institution à Paris, il lui sera remis un document qui devrait retourner auprès des dirigeants de la banque avec une signature et une recommandation des autorités du pays. Malheureusement, rien ne sera fait. En 1989, Guy Brice Parfait KOLELAS revient à Brazzaville, il profitera de cette période de vacances d’aider son père Bernard BAKANA KOLELAS à mettre sur pied sa volonté de créer un parti politique. Ce qui sera fait avant de regagner la France.
À son retour sur le territoire Français, il reprend ses études. En même temps, il entreprend des formalités pour enseigner l’économie, les transports et les techniques commerciales à l’université de Dijon sous la direction de son directeur de Thèse. Enfin, en 1993, sous la direction de Jean Magnan De BORGNIER, il obtient à l’université de Dijon, son Doctorat unique en sciences économiques.
Après l’obtention de son doctorat, Guy Brice Parfait kolelas, rentre à Brazzaville où son père à la suite du multipartisme enclenché par la conférence nationale souveraine est élu député Maire de la ville capitale. Il l’assistera dans ses fonctions de maire.
À la suite de la guerre de 1997, Guy Brice Parfait KOLELAS se retrouve en Afrique du Sud où il crée avec des amis une société qui sera en partenariat avec la société minière du Congo démocratique, la Gécamines, ceci dans l’objectif de traquer le commerce illégal du cobalt et du cuivre en Afrique Australe. En France, pendant la même période, toujours avec des amis, il crée une société de conseil en management. Pendant cette période, survient le décès de sa mère Jacqueline MOUNZEZE.
À la suite d’une loi d’amnistie faisant de son père un condamné par contumace ayant la possibilité de rentrer au pays afin d’organiser les obsèques de son épouse sur la terre de ses ancêtres, Guy Brice Parfait KOLELAS, accompagne sa famille à Brazzaville. C’est la fin de l’exil.
À la suite de la mise en application des accords politiques réactivés entre le PCT et le MCDDI, Guy Brice Parfait KOLELAS fera son entrée au gouvernement, ce jusqu’à la réforme constitutionnelle qu’engagera le président de la république à laquelle il sera fondamentalement et courageusement opposé. Sur ce désaccord profond qui marque deux visions de société, une société de tripatouillage et une société rigoureuse respectueuse des principes fondateurs de la communauté nationale, il est obligé de quitter le gouvernement pour se présenter à l’élection présidentielle de 2016. Ce départ du gouvernement marque une rupture totale avec la majorité présidentielle.
Depuis le 19 mars 2017, date de la tenue du congrès extraordinaire de l’UDH-YUKI, il est président du bureau national du parti. Membre de l’opposition congolaise républicaine.

 

Notre Président GUY BRICE PARFAIT KOLELAS

Qui est donc réellement ce grand homme d’Etat ?

Né Le 06 Août 1959 À Brazzaville

Guy Brice Parfait KOLELAS

de BAKANA Bernard KOLELAS et Jacqueline MOUNZEZE.

De 2007 À 2009

ministre de la Pêche maritime et continentale chargé de l’Aquaculture2, et devient ensuite ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l'État

Mars 2016

Candidat À L'élection Présidentielle De

Mars 2017

Création De L'Union Des Démocrates Humanistes (UDH-Yuki)

SE TENIR INFORMÉ

UDH-YOUKI

NOUS AIDER

Tél: +337.83.75.94.63
Email : contact@httpudh-yuki-france.org
Adresse: 3 avenue de paris, 75011.

Copyright©UDH-YUKI. Tous les droits sont réservés. - Afrikili communication